Freeword and Friends Paris

Freeword and Friends Paris est un website de politique en français, nous sommes du Centre-Droite international, mais vraiment. La culture française existe et la vraie France va triompher.

L’editeur n’est pas français mais la perspective est international.

SPECIAL FOCUS

Le Chaos pour le Traité de Dublin

RegDublinoPagliacci

Déléguer des pouvoirs d’un bureau à un autre devrait être utile pour simplifier, et non pour doubler la paperasse, au sujet des migrants on ne comprend pas qui est l’autorité compétente: l’UE veut faire quelque chose, mais les États membres tels que l’Allemagne, l’Italie ou la Hongrie veulent faire une autre (l’inverse), mais les municipalités de gauche veulent accueillir les réfugiés, le ministère de l’Intérieur veut les rejeter parce qu’ils sont des migrants et non des réfugiés, l’ONU veut des règles qui ne sont écrites nulle part au nom de vagues droits de l’homme et les souhaite pour les migrants comme pour les réfugiés comme il n’y a pas de différence, les Régions, les États, les municipalités, les provinces, l’UE, l’UA et peut-être aussi la FIFA veulent des choses différentes et se querellent et personne n’a un minimum respect des lois et règles réelles déjà signées.

GiovanniPaoloII
Pape Jean-Paul II – Ecclesia in Europa «Eglise en Europe», 28 juin 2003 – «Il incombe à l’autorité publique d’exercer un contrôle des flux migratoires conforme aux nécessités du bien commun. L’accueil doit toujours se faire dans le respect des lois et donc être associé le cas échéant à la ferme répression des abus.

Un pape qui raisonne, je dirais, mais aussi le pape Francis, Bergoglio, s’est prononcé en faveur de la gestion rationnelle et raisonnée de la migration:

Francesco-immigrati
Pape François (26 août 2018): «Si l’on ne peut pas intégrer, il vaut mieux ne pas accueillir»

Mais quand Bergoglio a parlé de l’immigration en termes rationnels pour éviter le chaos et la violence, les médias de gauche n’ont pas voulu rendre compte de ses propos. Link

De retour en Allemagne et en Italie, Salvini se querelle maintenant avec Merkel car Salvini ne veut pas reprendre les migrants arrivés en Italie qui sont allés illégalement en Allemagne. Selon le traité de Dublin, l’Italie serait le premier pays de débarquement des migrants et également doit être le pays qui traite la demande d’asile, mais quand l’Italie n’a pas voulu prendre les migrants des bateaux, beaucoup d’Européens ont accusé les politiciens italiens de postures fascistes. Le traité de Dublin doit être respecté, mais l’opération de recherche et de sauvetage, la Mission Sophia, est entièrement dirigée contre l’Italie et doit être abandonnée. Vous savez tous, à moins que vous ne soyez un nouveau lecteur, que je souhaite la fermeture de l’UE et que j’espère un bon Brexit à cette fin, si l’un des traités de l’UE est signé, il doit également être respecté, il n’est pas vrai que l’on puisse revendiquer en tant que droit la réforme du traité déjà signé. L’Italia de Salvini, Conte et DiMaio devrait au moins se désinscrire de Mission Sophia, la fichue mission de recherche et de sauvetage dans la Méditerranée qui aide et apporte un soutien logistique aux trafiquants d’êtres humains d’Afrique du Nord, ont plutôt accepté de signer une nouvelle fois l’extension comme s’ils signaient du papier toilette et que, par conséquent, des navires circulent autour de la Méditerranée pour assurer leur soutien logistique aux passeurs et encore les migrants viennent. Bien sûr, nous pensons tous que les politiciens ne sont pas à la hauteur de leur tâche, qu’ils ne sont ni intelligents ni rusés. Conte aurait signé également le Global Compact, le Pacte mondial, qui «n’était cependant pas contraignant» et il existe déjà trop de compétences, de lois contraignantes et non contraignantes, de protocoles indicatifs mais pas de traités contraignants – comme l’un de Kyoto par exemple – parce que s’ils sont contraignants, les gens ne les signent pas mais ensuite, on leur dit de les respecter parce que le traité ou le protocole à la fin sont là «ils existent», de tout ce chaos créé par la multiplication des bureaux territoriaux, nationaux, extra-nationaux, des tribunaux, de la législation de l’ONU, de l’Union européenne, des États-nations, des régions et de la municipalité de Londres qui souhaite accueillir les demandes quand l’ Home Office les veut rejeter la seule solution décente est le Brexit, quitter l’UE et défendre l’intérêt national, vous avez au moins un État-nation souverain et au moins un État-nation souverain qui fonctionne. Et j’ajouterais aussi pour fermer l’ONU, tous les bureaux sauf le Conseil de sécurité, la seule chose qui sert.

Gentiloni avait tort d’emmener des migrants en Italie, puis de les laisser partir et aller en France et en Allemagne pour dire ensuite comme un perdant: «Nous devons changer Dublin» et Salvini y retourne toujours pour faire la ruse «nous devons changer Dublin ”puis ils se plaignent des Napolitains – en Italie il y a le trope que les Napolitains veulent duper les gens – pour moi ceux-ci ici de Milan en tant que Salvini, de Florence en tant que Renzi ou de Rome en tant que Gentiloni, ils semblent un peu le personnage de sketch napolitain du voleur pauvre mais rusé qui veut être intelligent et duper les autres, celui qui fait “le scecco dans le drap” – l’amant trouvé dans les draps du lit de la femme d’un autre homme qui prétend ne pas comprendre ce qui se passe quand il est trouvé par le mari -. Et maintenant? Toutes ces foutaises, ces «esquisses napolitaines» rusées de l’Union européenne, qui nous ont fait signer des traités et peut-être des constitutions – qu’est-ce que le traité de Lisbonne? – mais déguisés en traités commerciaux, tout les traités avec le défaut de construction alors “alors on les change” sinon ils ne le signent pas, cette tendance à tricher, c’est l’Union européenne? Un colporteur napolitain de faux Rolex et un vrai voleur des vrais Rolex: ça c’est l’Union Européennes qui prive les États d’un pouvoir réel précieux et ne leur donne rien en changement. Ce n’est pas l’Allemagne qui a commis l’erreur, le traité de Dublin, l’Italie l’a signé et Salvini a été offert sur un plateau en argent pour se retirer de la mission Sofia. Je ne sais pas pourquoi il ne l’a pas fait.

Les compétences régionales, provinciales et territoriales remplaceront-elles les compétences nationales ou seront-elles cumulées? À l’instar des tribunaux, des Nations Unies, de l’UE, tout le monde compte et personne ne compte. Tous se contredisent. Si les anciens Romains revenaient et faisaient taire tout le monde comme avant, peut-être qu’ils nous rendraient service, au moins ils savaient ce qu’est une loi.

Voici tous les clowns. Les Européens ressemblent à ces idiots qui signent un «contrat à mort» pour acheter une encyclopédie qui ne se termine jamais à jamais et qui doivent ensuite consulter un avocat pour que le contrat soit annulé, mais vous ne le savez pas?  Votre mère ou le enseignant à l’école n’a pas vous dit que vous devez lire avant de signer? Avec leur façon de faire les choses dans laquelle tout le monde, mais vraiment tout le monde, croit qu’ils sont rusés et pense qu’ils se font des conneries. Et c’est l’UE d’Amato – qui a écrit le traité de Lisbonne – et des “antifascistes” et des juges du coup d’Etat, du Vatican et des “bons”. Dieu merci pour le Brexit. Je doute que nous aurions pu le faire seuls.

L’Iter du Traité de Dublin:

RegDublinoPagliacci
15 juin 1990 Les réfugiés sont attribués au premier pays d’arrivée
BerlusconiDublinoII
La deuxième version ne diffère pas vraiment beaucoup, elle a été signée en 2003 en Italie par le gouvernement Berlusconi

Je ne vois pas de grandes différences entre Dublin I et Dublin II, mais je sais que Dublin III, le truc maçon des quotas obligatoires pour le partage des réfugiés, qui devait s’appliquer également aux simples migrants «pour leurs droits fondamentaux» – ce qui signifie que les immigrants irréguliers doivent être traité comme un réfugié – heureusement, il a été bloqué:

DublinoNoCambi
Renzi – Florence – et Gentiloni – Rome – voulaient colporter des quotas obligatoires de migrants assortis d’amendes pour les États de l’UE qui les refusent, mais ils ont heureusement échoué.

Outre le fait que Dublin ne s’applique pas aux migrants mais aux réfugiés, les bureaux de l’UE essaient de faire pression pour que des masses d’immigrés, réfugiés ou non, soient emmenées contre la volonté et les intérêts des États membres. L’UE n’est qu’une série de bureaux à Bruxelles qui doivent être fermés. Quoi qu’il en soit, ce n’était pas la manière de gérer ce qu’on appelle «l’Union européenne», de nombreuses ONG disent qu’elles sont financées par l’UE elle-même – et pour «UE», nous ne voulons pas dire  “l’Europe” nous voulons dire les bureaux à Bruxelles pleins de personnel apolitique et non élu, probablement des maçons – contre les intérêts et les intentions politiques des États membres. Il me semble que cela suffit pour le fermer. Que voulez-vous de plus? Un autre traité?

Advertisements