Macron face à la réalité. Et il peut avoir à avaler certaines des choses qu’il a dit au sujet Lepen.

macronPhilippe
Emmanuel Macron R Edouard Philippe L

24 de Août est une date importante: Macron devra faire face à la réalité, de rassembler l’UE ou enfin de la décomposer. Il peut avoir à avaler certaines des choses qu’il a dit à propos de Marine Lepen-qu’il méprisait, il détestait presque, mais pas tout à fait autant que beaucoup d’autres pour le snobisme, de ne pas avoir à se pencher trop. Mais « il va falloir, face à la réalité et le visage visage de Marine se moquer de lui et en lui demandant: « Et maintenant, que fais-tu, mon garçon? ».

Vous savez quoi? Macron veut changer radicalement les droits du travail de l’UE pour obtenir deux bons résultats, et je suis d’accord avec lui – et je suppose avec Philippe –

Il ne peut pas, il ne doit pas être plus commode pour une entreprise française d’embaucher des travailleurs non-français, c’est doit être payé français et non français au même brut salaire – non seulement le même salaire net avec le tour d’imposition – et les taxes doivent être payés en France.
Brillant, mais presque évident.

2) doit être embauché chômeurs français d’abord si des compétences particulières ne sont pas présents sur place ne sont pas nécessaires; C’est, en France, vous pouvez louer un français pour nettoyer la salle d’un bureau, alors si vous avez besoin d’un traducteur chinois, vous pouvez louer un chinois, etc.

3) Les immigrants illégaux, les soi-disant migrants économiques ou illégales, etc. doivent être rapatriées ou renvoyés au pays précédent ils viennent – Italie généralement, mais pas toujours – les migrants économiques ne doit pas et ne peut à nouveau recevoir le traitement économique des réfugiés.

Et ce serait évident, pour moi, il est, d’autres personnes qu’ils ont fait ce gâchis ramasser les immigrants illégaux en les appelant réfugiés et maintenant ils ont conscience que leur propre à faire face car ils seront déportées et qui est la bonne chose à faire .

Quel est le point?

Le point est qu’il est facile qu’il gagne sur les migrants, qui, en fait, dans son bon sens accorderaient le statut de réfugié à un immigrant illégal? Personne, ils diront, d’accord, les clandestins doivent être rapatriées. Mais sur le premier point, de modifier les droits de travail de l’UE, il fera face au mur: l’UE n’est pas un organisme de bienfaisance, peu importe ce qu’elle veut sembler, en ce qui concerne l’argent et les intérêts des entreprises qui veulent des façons legales de sous payer les travailleurs, là, ils deviennent durs, ils disent non. Je crois qu’il ne sera pas à obtenir le changement des droits du travail, même s’il a raison ouvertement en leur demandant, c’est pas avoir peur des unsoumis français du bon vieux émeuteur Jean-Luc Mélenchon, il peut supporter les émeutes, mais dans ce cas particulier, les émeutiers seraient des travailleurs pauvres et des chômeurs, et les gens qui ne vont pas à l’université et qui veulent un travail pour nettoyer les chambres ou dans une usine, ou de ramasser des fraises, ils doivent payer un bon salaire, et dans ce que je suis socialiste – à l’italienne socialiste – non communiste – il faut leur donner un bon salaire et d’arrêt, il suffit qu’ils ne pouvaient pas accéder à des bonnes écoles secondaires et aux universités.

Si Emmanuel Macron ne peut pas sauver l’Union européenne, il la va casser complètement. Il va falloir faire ce qui est vraiment Lepen à la fin avait peur de le faire; il aura pas peur devant la porte, à signer cette partition. Hic Rhodus, chers, hic salta.

Bonne chance, Emmanuel.

Advertisements